Bienvenue sur le site de la coopération internationale de l’Établissement Public Local d'Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole de BEAUNE.

Erasmus+
Coopération internationale

 
Je suis parti à l'étranger, en Espagne et plus précisément au sud de la Catalogne dans le cadre du stage obligatoire pour le BTS viticulture œnologie.
 
Ma principale motivation pour partir à l'étranger était la découverte. Je voulais voir autres choses, ce qui se faisait ailleurs. De plus une de mes autres motivations était "l'apprentissage" d'une autre langue et le fait de travailler dans un des plus gros domaine du monde : Torres avec plus de 60 millions de bouteilles et 1000 employés.
Avant le départ j'avais dès appréhensions surtout envers la langue, car même si je parle un peu espagnol, eux parlent Catalan.
 
Professionnellement un des points les plus marquant que j'ai rencontré est l'influence de la viticulture français sur les domaines Espagnole et je pense que cela est pareil dans plusieurs autres pays. Par exemple dans tout les domaines où j'ai pu travailler, on me parler de P.Galet ou de A.Carbonneau, ou même de fût bourguignon ou Bordelais.
 
Un autre point marquant rencontré est culturel. Ce n'est pas le même mode de vie que chez nous, comme si tous ce faisait 2 ou 3heures plus tard ( le dîner est à 16h et le soupé est à 10h, la plupart des boutiques ouvres l'après midi de 17h à 22h ).
 
De plus, mais ceci n'est qu'en Catalogne, un vrais catalan se dit être plus français qu'espagnol. Ce qui explique un merveilleux accueille de leurs part.

 

Un des atouts que j'ai eu en allant travailler dans un domaine si important est que toutes les semaines je pars travailler dans des domaines viticoles différents et donc des appellations différentes en faisant le tour de la Catalogne et même d'une bonne partie de l'Espagne.
 
Les bénéfices acquis lors des ce stage sont multiples, tout d'abord la connaissance de ces différentes régions et des différentes façon de faire. Mais aussi la possibilité d'avoir réaliser des travaux qui ne se font pas dans d'autres domaines plus petit comme des analyses de feuilles, rameaux, sol, des expériences in vitro pour éliminer des parasites et maladies sur des cépages ancestraux ou bien des comptages d'œuf d'Eudemis.
Je pense vraiment que cette expérience est un atout pour la vie futur et cela surtout grâce au "réseau" qui se crée. Je pense que pour des futurs embauches, le fait d'avoirs vue et travaillé dans différentes régions et pays peu être très bénéfique.
 
Tanguy CASTILLON.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous pouvez acceptez ou pas l’utilisation de Cookies pour par exemple, réaliser des statistiques de visites. Voir les mentions légales